Derniers Articles Dernières Esquisses Derniers Compléments - Débats - Messages du Brouillon Moteur de Recherche News - Derniers Commentaires Brouillon
Mythes et Légendes


Epées

Depuis 5000 ans, on forge ces armes redoutables de toutes formes et de toutes tailles, et leur noms sont innombrables, allant du glaive des gladiateurs à la claymore des Highlanders.



Une épée doit être forgée dans un bon métal ou dans le bronze, alliage de cuivre et d'étain. La garde, la soie et le pommeau peuvent être ornés aussi richement que son possesseur le désire pourvu que l'ornementation n'affecte pas son efficacité en tant qu'instrument de mort. En fait, la décoration (runes ou autres symboles gravés sur la lame) améliorera la qualité de l'épée.

Chaque épée possède son esprit qui est très sensible à celui de son possesseur. Dans le meilleur des cas, le combattant devra assister à la fabrication de l'arme pour que les esprits de l'épée et de l'homme soient en totale harmonie. Les épées ordinaires, produites en masse pour les hommes de troupe, ne sont jamais aussi efficaces que les épées traditionnelles que manient les héros.
L'esprit de l'épée se transmet en forgeant la lame, opération qui incorpore les 4 éléments vitaux : le feu, l'eau, la terre et l'air.
Le feu renforce l'ardeur du forgeron à faire la lame. Et, tandis qu'il lui donne sa forme, les coups de son marteau peuvent être rendus plus puissant par des incantations magiques.
L'air joue son rôle dans les soufflets de la forge, l'eau donne sa trempe à l'acier de la lame et la terre intervient dans la meule qui aiguisera l'épée.

Naturellement, le pouvoir de l'épée est décuplé si elle est forgée par un être surnaturel (tels les nains qui sont de remarquables forgerons) ou si elle est bénie, dédiée ou consacrée à une tâche spécifique.


 
 
~Mistero~
Publié le : 16/10/2008

 

Il y a actuellement 1 invité(s), 6 robot(s) et 0 membre(s) qui parcourent l'ESRA On-Line.
Membres connectés :
SemrushBot/3~bl, AhrefsBot/5.2, ?, bingbot/2.0, Exabot/3.0, Android 6.0.1