Derniers Articles Dernières Esquisses Derniers Compléments - Débats - Messages du Brouillon Moteur de Recherche News - Derniers Commentaires Brouillon
Femmes


Hatshepsout, femme Pharaon

A l’été 2007, on identifia la momie de la femme-pharaon Hatshepsout, grand pharaon qui gouverna l’Egypte de 1479 à 1458 av JC.


Grand bâtisseur, fin stratège, elle fit élever et restaurer de nombreux temples, dont les 4 obélisques du temple d’Amon, à Karnak.
Elle marqua son temps en décidant d’adopter les attributs traditionnels d’un roi et de régner en tant que pharaon légitime.



Hatshepsout est la fille d’un général, Thoutmosis, et de la princesse Ahmès, unique descendante en vie du pharaon Amôsis. Thoutmosis a un fils d’une autre femme, Thoutmosis II. Ce dernier épouse sa demi-soeur, Hatshepsout, pour consolider la lignée royale.
De cette union naît une fille, Néférourê ; mais d’une seconde épouse de Thoutmosis II naît un héritier mâle, Thoutmosis III.
Le pharaon Thoutmosis II meurt jeune, mais son fils est aussi trop jeune pour gouverner ; Hatshepsout assure donc le rôle de régente.
Elle se fait pourtant couronner pharaon grâce à l’appui du Haut Clergé. Après ce couronnement, elle délaisse la robe et sa couronne de reine pour adopter le pagne et la barbe postiche.


Même arrivé à l’âge de monter sur le trône, Thoutmosis III reste dans l’ombre de la femme pharaon.
Qu’est-ce qui a poussé Hatshepsout à passer du statut de reine à celui de pharaon ?

Peut-être son privilège de sang royal ; en effet, elle est descendante d’Amôsis, tandis que Thoutmosis II, son demi-frère et époux, n’est que le fils d’un général devenu roi par alliance.

Le fait que le pouvoir royal passe traditionnellement du père au fils n’est pas non plus anodin ; sans doute a-t-elle voulu dissimuler sa condition féminine pour éluder cet épineux problème, et ainsi légitimer son règne.


Il n’en reste pas moins qu’elle régna pendant plus de vingt ans, sans heurts ou presque, et se fit bâtir dans le désert un temple funéraire immense, à Deir El Bahari.

Sa momie fut retrouvée en 2007, dans son temple, ne portant aucune parure, aucun bijou, pas de coiffe, aucun élément représentatif d’un pharaon, seulement son bras gauche replié sur la poitrine.


Source photographie : National Geographic

 
 
~Melaquablue~
Publié le : 27/10/2009

 

Il y a actuellement 1 invité(s), 5 robot(s) et 0 membre(s) qui parcourent l'ESRA On-Line.
Membres connectés :
AhrefsBot/5.2, bingbot/2.0, Googlebot/2.1, Yeti/1.1, ?