Derniers Articles Dernières Esquisses Derniers Compléments - Débats - Messages du Brouillon Moteur de Recherche News - Derniers Commentaires Brouillon
Ésotérisme et symbolique


Zéro - 0

Les Mayas auraient découvert le concept du zéro et son emploi plus de mille ans avant qu'il ne soit employé en Europe.


Il était alors représenté par une coquille ou un escargot, qui est lui-même symbole d'une régénération périodique. Dans la mythologie du Popol-Vuh (document qui nous vient de la civilisation Maya, et qui retrace les origines du monde à travers différents mythes), le zéro correspond au sacrifice du Dieu héros du maïs suite à une immersion dans la rivière, avant que celui-ci ne ressuscite afin de monter au ciel et devenir le soleil. Ceci peut être attribué, dans le processus de germination du maïs, au moment où la semence se désagrège dans la terre, étape suivie par une nouvelle manifestation de la vie symbolisée par l'apparition d'une jeune tige. Ceci a été adapté et interprété, selon la tradition de l'occultisme européen, comme un instant de changement de polarisation, séparant les deux demi-cercles du cycle zodiacal. Le mythe de la régénération cyclique se résume donc dans ce symbole du zéro maya.

En Égypte, aucun hiéroglyphe n'est associé au zéro, mais certains scribes eurent l'idée de laisser un espace vide pour signifier une puissance de dix.

Ce signe numérique, sans valeur par lui-même, symbolise de la même façon un objet qui acquiert sa valeur par sa position, et en confère aux autres ; tout comme le zéro qui multiplie par dix les chiffres placés à sa gauche.

Étymologie : ce mot est dérivé de l'arabe " çifa ", signifiant vide.

 
 
~Lanyana~
Publié le : 19/09/2005