Derniers Articles Dernières Esquisses Derniers Compléments - Débats - Messages du Brouillon Moteur de Recherche News - Derniers Commentaires Brouillon
Musique


Harmonica de verre

Un instrument de musique peu connu... mais ô combien original!


Gros flashback. Antiquité: les Perses inventent les verres musicaux. Ce sont des verres à pied remplis d'une quantité d'eau variant d'un verre à l'autre. On se mouille le doigt et on le frotte sur le col du verre. Tout le monde a une fois essayé ce petit jeu, le "cri" cristallin qui sort est dû à la résonance, phénomène physique qui permet d'entendre la majeure partie des instruments de musique. Ce système n'évoluera pas pendant longtemps. Le problème principal de cet instrument pour le moins archaïque est l'évaporation de l'eau, autre phénomène physique bien moins contraignant pour la majeure partie des susdits instruments. Sauf pour l'harmonica de verre, qui se désaccorde donc très naturellement au fil des minutes.

Petit flashback. 1761: Benjamin Franklin, "inventeur" lumineux de l'électricité, assiste à un concert de musiques "exotiques". Une composition pour verres musicaux lui est jouée. Il apprécie beaucoup cet instrument. Mais il se rend compte aussi des problèmes techniques qui l'accompagnent. Il se penche sur la question... Et résoud le problème.

L'harmonica de verre naît des mains de Benjamin Franklin.
Il se présente sous la forme d'une série de coupes de cristal sans pieds, empilées et allongées sur le côté, de taille croissante, qui ne se touchent pas, et qui sont fixées à une barre métallique qui passe en leur centre. Le principe est simple, on ne tourne pas le doigt sur le col du verre, c'est le verre qui tourne sous le doigt, à l'aide d'une simple pédale de machine à coudre. Un bol d'eau aidera le joueur à s'humidifier les doigts à volonté.



Ce nouvel instrument va faire fureur. Mozart, Beethoven, Pleyel, Galupi, autant de noms célèbres qui ont écrit des morceaux pour cet instrument au son cristallin et céleste, qui correspondait bien à la "musique des sphères" que recherchaient les compositeurs d'alors. Le morceau le plus célèbre est l'"Adagio pour harmonica de verre" de Mozart.
Mais petit à petit, cet instrument se démode, au profit des nouveaux instruments qui prennent leur essort (guitare, ou même flûte et hautbois qui sont "retravaillés").

Fin du flashback. 2006: En cet instant, il n'existe que 5 joueurs d'harmonica de verre dans ce monde. Il faut préciser la date, car cet instrument est de plus en plus demandé par des compositeurs indépendants pour ajouter à leurs morceaux des sons "nouveaux", qui sont en fait vieux comme ceux du clavecin.

 
 
~Donitab~
Publié le : 02/10/2006