Derniers Articles Dernières Esquisses Derniers Compléments - Débats - Messages du Brouillon Moteur de Recherche News - Derniers Commentaires Brouillon
Histoire


Boudicca

Histoire d'une reine bretonne qui mena la rébellion contre Rome et menaça la suprématie romaine sur l'île.


La reine Boudicca était l'épouse de Prasutagus, chef de la tribu des Icéniens fédérés par les Romains. Lorsque Prasutagus mourut aux environs de l'année 60, il légua la moitié de son royaume à son épouse et ses deux filles, alors que l'autre moitié devait rejoindre le trésor romain, conformément à la loi établie par Néron .
Lorsque les Romains vinrent chercher leur partie du legs, ils se montrèrent avides et méprisants, si bien que la situation tourna en affrontement. Boudicca fut flagellée et violée en même temps que ses deux filles.
A l'annonce de cette nouvelle humiliante, tout le peuple Icénien se rassembla et prit les armes sous l'égide de Boudicca elle-même, qui s'avéra être une chef de guerre très charismatique et douée.

A la tête de ses soldats, elle marcha sur la ville de Camulodunum. La population se réfugia dans le temple du sanctuaire impérial. Cependant, la ville entière fut incendiée.

Prenant mesure de la situation, le préfet Petilius Cerialis envoya toutes ses réserves de soldats. Peine perdue, les soldats de la reine écrasèrent la IXème légion " Hispania ".

Elle prit ensuite la ville de Verulamium et s'empara même de Londinium. Dès lors, son succès ne sembla plus connaître de limites, et sa renommée parvint jusqu'à Rome. Finalement, Suetonius Paulinus vit arriver le moment où il serait contraint de livrer le dernier combat. Cette bataille était décisive : en effet, si Suetonius l'emportait à la tête de ses légions fraîchement arrivées de l'île de Mona, la révolte serait écrasée et il serait acclamé en sauveur. S'il perdait, c'en était fini de la suprématie de Rome sur l'île de Bretagne.

Finalement, Suetonius Paulinus garda la tête froide dans le cœur de la bataille, qui dura toute une journée. Ses légionnaires, rompus aux grandes batailles, et surtout soldats de métiers, prirent le dessus. Ils repoussèrent l'ennemi et le bloquèrent contre sa ligne arrière.

Boudicca, voyant ses rêves s'écrouler en même temps que ses soldats, s'empoisonna pour éviter les outrages.
Malgré sa défaite in extremis, elle restera le symbole de la lutte contre Rome, et marquera les esprits en montrant que, pour une des premières fois dans l'histoire, une femme pouvait mener bataille comme les plus grands stratèges.

Deux films lui seront consacrés, et sa statue se tient près de Westminster à Londres .
La BD Vae Victis s'inspire de sa légende, bien qu'elle ne soit pas mentionnée directement et que les périodes ne correspondent pas.

 
 
~Eaque~
Publié le : 23/05/2006

 

Il y a actuellement 1 invité(s), 6 robot(s) et 0 membre(s) qui parcourent l'ESRA On-Line.
Membres connectés :
AhrefsBot/5.2, linkdexbot/2.0, CPU iPhone OS 7_0 like Mac OS X) AppleWebKit/537.51.1 (KHTML, like Gecko) Version/7.0 Mobile/11A465 Safari/9537.53 (compatible, Googlebot/2.1, ?, Android 6.0.1